Votre sécurité

L’Observatoire pour la Sécurité des Médecins , mis en place par  Conseil National de l'Ordre , a participé  à la rédaction d'un guide pratique.

Si vous avez été victime d'une agression verbale ou physique lors de votre exercice, vous pouvez le déclarer au Conseil de l’Ordre  en remplissant et en nous retournant une  fiche de déclaration d'incident.

Cette fiche de signalement " permet aux médecins victimes d'agression de transmettre l'information à leur Conseil Départemental :

- pour que le médecin agressé reçoive, s'il le souhaite, le soutien de l'institution ordinale

- pour permettre au Conseil de l'Ordre de connaître plus précisément la nature des événements au niveau local, d'analyser les problèmes rencontrés par les praticiens et d'étudier les réponses possibles à y apporter .


Le médecin victime d’une agression  qu’elle soit verbale ou physique peut également , en fonction de la gravité des faits, déposer  plainte ou une simple main courante  auprès de la Police ou de la Gendarmerie .